Lynsey Addario enchaîne les petits boulots le soir pour financer un stage chez un photographe de mode. Mais ce genre de photographie ne lui convient pas. Avec ses économies, elle part pour Buenos Aires, apprend l’espagnol et part découvrir l’Amérique du Sud. Pour subsister, elle enseigne l’anglais chez Andersen Consulting. Elle réalise un portrait de Madona (Lettonie) qui sera publié à la une de Buenos Aires Herald qui l’embauche. Elle décide de se consacrer au photojournalisme et à la photographie documentaire après avoir vu une exposition de Sebastião Salgado. Bebeto Matthews, photojournaliste devient alors son mentor.

Elle rejoint l’Associated Press en 1996.

Victime d’un premier enlèvement en 2004 à Falloujah (Irak), elle pense pour la première fois qu’elle va mourir. En mai 2009, elle est victime d’un grave accident de voiture au Pakistan ce qui lui vaut d’avoir une plaque en titane à l’épaule. Le 15 mars 2011, elle est enlevée en Libye par les troupes de Kadhafi, trois semaines après l’insurrection populaire, en même temps que ses confrères Tyler Hicks, Anthony Shadid et Stephen Farrell. Ils sont libérés quelques jours plus tard après avoir subi des sévices.

Lynsey Addario travaille pour New York PostNew York TimesNew York Daily NewsBuenos Aires HeraldBoston GlobeHouston ChronicleChristian Science MonitorNational Geographic et Harper’s Magazine.

Trouvez Lynsey Addario sur les réseaux sociaux

Série Talibanistan