Gravity Jam à Mondeville dans le Calvados est un festival d’art urbain ou graffiti et gravité font la part belle aux murs tristes et détériorés. Organisé depuis trois ans par l’artiste Darkelixir, l’oeuvre, réalisée par une quinzaine de street artistes prend vie aux quatre coins de la ville. 

L’équipe autopsiart était de passage en Normandie. Sur le chemin du retour, nous sommes restés comme des enfants devant ce mur de 400 m². Yak a hurlé : « c’est Korsé, c’est Korsé ». Bon, non, mais on aurait pu le croire ! Peinte en 2016, l’oeuvre a subi quelques rudesses du temps. On apprécie toujours le travail de ceux qu’on a retrouvé dans d’autres festivals. Ont répondu présent : Darkelixir, Bims, Kalouf, Sinck, Sixpack, Otam, Kalees, Songe, Soy, Vaper, Redone, Stack, Pay, Milouz, Yearz, Weal.

La deuxième édition du Gravity Jam mettait à l’honneur le courant rétro-futuriste Steampunk (le terme fait référence à l’utilisation massive des machines à vapeur au début de la révolution industrielle puis à l’époque victorienne).